Le corps connait

ce qu'on ne sait pas.

Eugène Gendlin

Le Focusing

Le focusing d'Eugène Gendlin est une approche psycho-corporelle qui aide à explorer notre espace intérieur à travers un procédé guidé.

Grâce à cette approche organisée en 6 étapes on vise une harmonie entre le mental et le corporel pour apprendre à mieux s'écouter ou à mieux accompagner les autres. 

De manière similaire à la méditation, la pleine conscience et d'autres pratiques similaire, le Focusing propose une attention au corps et à son language. Comment? Il invite à prendre conscience d'une perception physique interne particulière appelée « sens corporel » en lien avec un événement ou une problématique précise.

Grâce à l'attention que nous portons à ce sens corporel, il se produit un changement, un mouvement corporel qui permet de voir l'événement ou la problématique sous un angle nouveau.

Corps et environnement sont en relation. Grâce au Focusing, nous contactons un savoir plus profond. Le corps est vécu comme source d'information et moteur de changement. 

Le Focusing est une pratique proche de la  meditation, du minfulness et du yoga, mais différente : il s'agit un voyage guidé à l'intérieure de soi même pour être plus en contact avec ses ressourcer, chercher des pistes pour resoudre un questionnement, se connecter à soi même. Découvrez le Focusing en Belgique avce le Garef
Grande vague
Focusing Belgique: découvrir cette approche psycho-corporelle pour explorere spn espace intérieure
Focusing Belgique. Au de là des pratique de meditation mindulness, yoga, etc. il y a une approche psycho-corporelle qui s'appelle Focusing qui permet une exploration de soi, qui aide à se connaitre mieux et à être plus en harmonie et en contact avec soi.
Focusing à Bruxelles et en Belgique avec le Garef
Focusing Belgique Garef: pour se connecter à soi même il ya des procédés guidées comme le mindfulness, le yoga, la meditation. Le Focusign permet une exploration de soi profonde et harmonieuse. Le Garef pratique et diffuse le Focusing en Belgique.

FOCUSING

 

  • GENDLIN, Eugene T. : "Focusing au centre de soi", (Le Jour Editeur, 1992)

 

  • GENDLIN, Eugene T. : "Let your body interpret your dreams", (Chiron Publications, 1986)

 

  • LAMBOY, Bernadette : "Devenir qui je suis. Une autre approche de la personne", (Desclée de

    Brouwer, 2003)

 

  • LAMBOY, Bernadette : "Trouver les bonnes solutions par le focusing. A l’écoute du ressenti corporel",

     (Editions Le souffle d’or, 2009)

télécharger la bibliographie complète ici (fichier word)

Bibliographie
Big feuilles
Feuille de banane
Le Focusing est une pratique proche des technique de relaxation comme le minfulness ou la mediattion qui aide à se connecter à son corps, prendre conscience de son monde intérieur. Découvrez le Focusing en Belgique avec le Garef
Onduleux Net 3D
Bateau de papier

Le Focusing est une manière d’être en communication avec soi-même. 

C’est un art d’être connecté à soi-même à travers les sensations ".

Eugene Gendlin
Psychologue fondateur du Focusing

Le Focusing est un chemin balisé, un processus guidé et dynamique, une rencontre en pleine conscience avec notre expérience intime, organique et personnelle.

Touché du doigt, « le sens corporel » va se déployer, se révéler pour faire sens, entraînant un mouvement corporel intérieur, une réorganisation  vers une position plus adéquate, plus ajustée. Naturellement, presque mécaniquement un prolongement dans le concret va chercher à se concrétiser marquant une étape dans la dynamique du vivant.

Intérêts du focusing

  • Il développe la capacité de présence à soi ;

  • Par certains aspects, il aide à réduire le stress ;

  • Il permet d’aborder toute situation problématique ou ayant besoin d’éclaircissements ;

  • Il aide à développer la confiance en soi, l’affirmation de soi, l'estime de soi, à cultiver un art de vivre en cohérence avec qui nous sommes en profondeur ;

  • C’est un facteur clé pour se maintenir ou développer une meilleure santé globale. 

Le focusing est fondé sur l'attente positive d'un changement. Le problème ne sera pas le même si sa découverte s'est accompagnée d'un mouvement corporel. Les changements se produisent dans votre corps et non dans votre tête.

Eugene Gendlin

Psychologue fondateur du Focusing

Focusing Belgique, Méthode pour reduir le stress

IFEF : Institut de Focusing d'Europe Francophone

 

L'Institut de Focusing d'Europe Francophone (IFEF) est une association de personnes directement concernées par la démarche du focusing et plus globalement par l'Approche Humaniste Expérientielle. Nous rejoignons la philosophie et la pratique développées par Eugene Gendlin sur la base de la tradition Centrée sur la Personne de Carl Rogers

  

The Focusing Institute of New York

The Focusing Institute offers many resources, including well-developped instructions for accessing this bodily knowing. Our site allows exploration of the first steps for newcomers, a library, a Children Focusing section, and resources for experienced Focusers.

AFPC : Association Francophone de Psychothérapie Centrée sur la personne et expérientielle

 

L'Ecole de formation de l'AFPC , située à Bruxelles, forme à l'approche conceptualisée par Carl Rogers. Des cycles de sensibilisation et de formation à la relation d'aide et à la psychothérapie dans l'approche centrée sur la personne sont proposés, ainsi que des formations spécifiques, des groupes d'intervision et de supervisions, des activités de recherche

 
Revue  "ACP pratique et recherche" - Contact : contact@acp-pr.org

 
 

Focussen Vlaanderen 
Institut de focusing belge en NL
 

Mia Leijssen : mia.leijssen@kuleuven.be

Vous trouverez ci-dessous une série de clips réalisés par notre collègue Mia Leijssen : ils vous aideront à mieux cerner  les différents concepts de l'Approche-Centrée-sur-la-Personne et du Focusing :

 

Body

Mindfulness and Focusing

Focusing Essence

Focusing Steps

Focusing and Existential Well Being

Process Blocks

Dreams

Spirituality

Liens

« Dans le sens corporel, tout est là, rassemblé dans l’expérience sensible : il véhicule implicitement toute une gamme d’émotions, de pensées, les expériences antérieures, nos espoirs, nos tentatives de solutions, nos ressources nouvelles. »

Bernadette Lamboy

 
Relation corps esprit, reduir le stress grâce à la pleine conscience
Améliorer la relation corps esprit, reduir le stress, Bruxelles, belgique
Motif abstrait 23
Relation corps esprit, connexion corps esprit

Domaines d’application du focusing

On peut pratiquer le Focusing autant au niveau personnel que dans les métiers de l’accompagnement.

Les domaines d’application peuvent être :

  • la connaissance de soi 

  • la psychothérapie et l'accompagnement psychologique

  • l'art-thérapie

  • le coaching

  • en complément aux thérapies corporelles, telles que la sophrologie, P.C.I. ...

  • la spiritualité, la méditation, la pleine conscience

  • plus globalement toute matière qui place l’expérience humaine au centre de sa préoccupation.

Généralement le focusing est facilité par un.e accompagnant.e mais peut être la base d’une écoute que l’on se donne à soi-même dans une démarche d’auto-focusing. 

Le focusing est issu des recherches d’Eugene Gendlin (1926-2017), philosophe et professeur de psychologie, originaire de Vienne en Autriche et immigré aux Etats Unis avec ses parents durant la deuxième guerre mondiale. Son travail s’est inspiré et nourri de l’approche centrée sur la personne (ACP) développée par Carl Rogers (1902-1987), psychologue américain. Celui-ci a donné naissance au courant humaniste comme troisième voie entre la psychanalyse et le behaviorisme avec une conception positive et évolutive de l’Homme.

Le socle de la pensée de Carl Rogers se base sur le fait que «l’être humain a la capacité, latente sinon manifeste, de se comprendre lui-même et de résoudre ses problèmes à suffisance pour la satisfaction et l’efficacité nécessaire au fonctionnement adéquat. Il a également tendance à exercer cette capacité». Il nomme cette capacité la tendance actualisante. Dans l’approche thérapeutique qu’il a développée (ACP) et fait évoluer durant toute sa vie, il met l’accent sur trois attitudes nécessaires et suffisantes (à condition qu’elles soient reconnues par la personne) qui peuvent induire un changement significatif dans le sens d’un mieux-être.

Les trois attitudes sont:

- la considération positive inconditionnelle (CPI): respect, attention, accueil sans conditions, confiance,

- l’empathie: comprendre le cadre de référence de l’autre et le lui manifester,

- la congruence: qualité de présence à soi et à l’autre, authenticité, accordage.

Un peu d'histoire
 
Améliorer la relation corps esprit, methode pour reduir le stress, Focusing, pleine conscience belgique
oiseau coloré
Connexion corps esprit, methode pour reduir le stress, Focusing, meditation
Focusing en Belgique, L'asbl Garef diffuse cette pratique de connaissance de soi et de relation entre corps et mental.
Focusing Belgique, Meditation, pleine conscience, mindfulness

Les étapes du focusing:

  1. Dégager l’espace

  2. Le sens corporel

  3. La prise

  4. Faire résonner la prise avec le sens corporel

  5. Interroger la prise

  6. Accueil et le petit pas en plus

1. Dégager l’espace

Dans cette étape il est question de se distancier légèrement de toutes les préoccupations du moment. La personne est invitée à prendre le temps de les convoquer, de les poser en un endroit où elles n’interféreront pas, le temps du processus.

Cette première étape du Focusing permet de réduire le stress le temps du processus, de réguler l’émotion et de se distancier des sentiments désagréables. Dans un court article de 1999, Gendlin a souligné la pertinence de cette première étape du Focusing qui permet une « bien plus grande diminution du stress » que ne le font les méthodes habituelles. 

Les cinq étapes subséquentes demandent des attitudes d’ouverture, de curiosité, d’attention, de conscience, d’acceptation et de bienveillance face au ressenti[1].

 

 

2. Laisser venir le sens corporel

Par rapport à une situation, une question ou une problématique, l’étape suivante consiste à porter attention à une impression vague et globale ressentie corporellement.

Le sens corporel diffère d’une émotion, il n’est pas clairement reconnaissable et est difficile à saisir au tout début. Il contient de nombreuses facettes. Comme le dit Gendlin (2006) « La perception globale de la situation contient chacun des milliers d’éléments que vous avez vus, sentis, expérimentés et accumulés au cours des années. Cette perception globale survient d’un seul coup, comme une sensation physique intense et unique ». Il est ressenti uniquement dans le présent, il varie d’un processus à un autre et concerne une situation, un individu. Il n’en existe pas de « catalogue universel », il est facile à ressentir mais difficile à décrire, il se modifie et apporte des changements dans le corps, il est ténu et nécessite de la concentration pour le laisser émerger au niveau de la conscience et ainsi lui permettre d’évoluer.

Il faut s’armer de patience et de douceur pour atteindre le sens corporel, ce ressenti unique qui englobe toute la problématique, sans essayer de régler cette dernière, juste la ressentir.

3. Trouver une prise

Béatrice Bellisa (2014) parle de définir le sens corporel par la « prise ». Il s’agit de donner des contours plus précis à quelque chose qui, au départ, est vague. Par exemple, si le sens corporel est un « certain malaise » (sentiment vague s’il en est, comme lors du départ en vacances, la « prise » peut être, par exemple, un sentiment d’étouffement, un nœud très serré sur la gauche de l’estomac, l’impression de buter devant un mur, etc. Laissez émerger la « prise » du sens corporel, elle peut prendre la forme d’une image, d’une métaphore, d’un mot, d’une odeur, d’un mouvement…

 

 

 

 

 

4. Faire résonner le sens corporel avec la prise

A cette étape il est question de vérifier si la prise trouvée est « exacte » : traduit-elle le ressenti avec justesse ? La personne met en résonance la prise avec le sens corporel dans une recherche de cohérence, d’ajustement. Ajustement qui se manifeste la plupart du temps par un mouvement corporel de relâchement, de soulagement (body shift).

 

5. Interroger la prise

Cette impression du départ (sens corporel) maintenant mieux définie (la prise) est à même de révéler des significations contenues implicitement. Que m’apporte cette prise comme éclairage concernant mon expérience de la situation de départ ? La réponse est à écouter à partir du sens corporel en évitant d’interpréter. Encore une fois, il s’agit de « laisser parler » le sens corporel, de l’observer avec curiosité.

L’explicitation de ce message qui est un nouvel éclairage sur la situation, la question, la problématique, produit dans un troisième temps un mouvement corporel qui atteste du changement en modifiant le sens corporel initial. Celui-ci se dissipe, attestant la fin du processus (soulagement, dissipation des tensions, bien-être) ou laisse place à un nouveau cycle de Focusing.

6. Accueillir et le pas en plus

Dans cette dernière étape, Gendlin invite à prendre le temps d’accueillir les nouvelles perceptions et d’en développer les prolongements dans la vie concrète (comportements à réajuster, etc.). Cette mise en application dans le concret est facilitée par la connexion de la représentation nouvelle à l’expérience corporelle, à la différence d’une simple idée comme « je savais bien qu’il fallait que je prenne du recul », insuffisante à provoquer le changement.

Le procédé décrit par Gendlin se complexifie souvent dans l’application, mais il sert de repérage : l’axe directeur étant de se référer au sens corporel pour ajuster toute élaboration et réciproquement, de soumettre toute représentation à l’évaluation sensible du sens corporel.

 

[1] Outre Gendlin, divers auteurs ont insisté sur ces attitudes propres à l’ACP : Gendlin, 1996; Iberg, 2011; Leijssen, 1998; Rappaport, 2010; Weiser Cornell, 2005.

Focusing Blegique, reduire le stress avec la meditation, pleine conscience, pratique corps eprtit
Focusing Belgique, reduir le stress avec la meditation, mieux dormir grace à la pleine conscience
Focusing, Meditation, pleine conscience belgique
Focusing, meditation, pratiquer la pleine conscience pour reduir le styress et l'anxieté,
Réduire l'anxieté grâce au focusing pleine conscience, méditation, pratiques pour redurir le stress en Belgique
Focusing Blegique, pleine conscince pratique pour reduire le stress, problèmes de sommeil, reduire l'anxieté
Pleine conscience, patique d'equilibre corps esprit, meditation belgique, Focusing
Méthode pour reduir le stress, apprendre à reduir le stress
Fleur tropicale
Résumé Motif 8
Focusing Belgique, mindfulness, pleine conscience, yoga, meditation, accompagnement psycologique
Focusing en Belgique, Garef, Pleine conscience en Belgique, Bruxelles, meditatuion Bruxelles
Focusing Belgique Bruxelles, corps esprit, reduire le stress,
Focusing Belgique bruxelles, Meditation Bruxelles, Pleine conscien, corps esprit, reduire le stress
 
 
Methode pour ameliorer la relation corps esprit, technique de meditation
Ameliorer la relation corps esprit, reduir le stress methode, belgique
Formation pleine conscience, methode pour ameliorer la relation corps esprit
Meditatio, focusing, pleine conscience belgique, améliorer la relation corps esprit

Le focusing et son origine

Eugene Gendlin, philosophe, s’intéressait au langage et à la manière dont les mots prennent sens en lien avec l’expérience corporelle. Les mots ne sont pas pure abstraction mais une traduction, une représentation d’un ressenti qui prend sa source au cœur du vivant, au sein de l’organisme doué d’une connaissance implicite de ce qui est: passé, présent, futur en devenir.

 

La notion d’implicite dans le focusing et le courant humaniste est importante et attachée à une autre plus vaste et plus centrale : l’experiencing.

L’experiencing est une représentation d’un noyau central, vivant et constamment réactualisé par le flux incessant d’informations intriquées les unes avec les autres et provenant des différents sens, d’expériences passées, de conditions internes et externes à l’organisme. Pour Bernadette Lamboy, «l’experiencing est le fondement organique de l’expérience de soi, du sentiment de soi, de la connaissance de soi.»

L’accès à l’experiencing, à cette source de connaissance implicite, est possible grâce à un processus d’émergence (autre notion importante dans le courant phénoménologique) qui se vit et se ressent dans le corps.

Dans le focusing, Eugène Gendlin introduit la notion de «sens corporel», qui permet d’approcher au plus près l’experiencing. Le sens corporel va se déployer, soutenu par une conscience en éveil ou «pleine conscience». On passe ainsi d’une connaissance implicite, organique a une connaissance explicite et signifiante.

 

Le sens corporel se donne en premier lieu comme une impression vague et floue par rapport à une situation, un problème quelconque. En y portant l’attention, elle va se préciser, déployer toute sa richesse, offrant ainsi à la pensée dans un processus d’émergence, l’accès à la symbolisation sous forme d’un mot, d’une expression, d’une image, d’un mouvement du corps

​​

C’est en 1952, en rejoignant l’équipe de Carl Rogers et en continuant ses recherches dans le domaine de la thérapie, qu’Eugene Gendlin s’intéressa aux personnes qui faisaient le plus de progrès en séances. Pour cela il analysa des centaines d’entretiens toutes approches confondues. Grâce aux fruits de ses recherches il put mettre en évidence que les personnes qui progressaient le plus, étaient celles qui avaient accès naturellement à cette source interne de connaissances (l’experiencing) par un processus qu’il nomma «focusing».

Il s’intéressa alors à rechercher et à développer un moyen d’initier toute personne à accéder à cette source vivante d’informations et développa un ensemble structuré de six étapes modélisant le processus du focusing.

Un exemple du quotidien

Un matin vous partez précipitamment au travail, vous fermez la porte et vous prenez le volant de votre voiture avec le sentiment d’avoir oublié quelque chose. Vous vous mettez à réfléchir mais rien ne vient. Pendant le trajet un sentiment flou à l’intérieur de vous commence à se faire sentir. Soudain comme une lumière qui s’allume ou une révélation, l’objet oublié vous apparaît : « mais oui j’ai oublié mon téléphone portable ! ».

 

Cet exemple montre l’émergence d’une connaissance implicite issue d’un ressenti, le sens corporel et non d’une réflexion.

Le Focusing est un mouvement orienté vers notre intériorité physique pour se mettre à l’écoute d’un ressenti particulier « le sens corporel » d’une situation ou d’une problématique identifiée.

carrés Résumé
Le Garef diffuse le Focusing en Belgique grâce à des ateliers, formations et rencontres de groupe. Déciouvrez cette puissante approche qui qui aide à se connecter son corps et son mental de manière harmonieuse
Focusing à Bruxelles et en Belgique
Focusing Belgique
Reduire le stress, equilibre corps esprit, aller mieux grâce à la meditation, pratiquer la pleine cpnscience en belgique
Focusing Belgique, reduir le stress avec la meditation, problèmes de sommeil, insomnie avec pleine conscience